Urologie et Andrologie

Urologie et Andrologie

Professeur Stéphane LARRE
Chef de service
Téléphone principal
Horaires

Du lundi au vendredi, de 8h à 17h

Plan d'accès

Chu de reims

Le service d'urologie du CHU de Reims est situé dans l'hopital Robert Debré.
Les consultations sont au niveau 0 et le service au 7ème étage.


En savoir plus...

Présentation générale

La triple mission du service

  1. Offrir à tous les patients, quels que soient leurs revenus et leur lieu d'habitation, une prise en charge médicale rapide et à la pointe des connaissances et de la technologie dans des conditions de sécurité maximales.
  1. Améliorer l'état des connaissances médicale en s'impliquant fortement dans la recherche clinique et fondamentale. La recherche est un vecteur fort de l'amélioration des soins et le service d'urologie de Reims est impliqué dans de nombreux protocoles de recherche.
  1. L'enseignement, en assurant une formation de haut niveau des étudiants en médecine et des internes afin qu'ils acquièrent, en toute sécurité pour les patients, les compétences nécessaires à la pratique d'une médecine moderne et performante.

Objectif principal du service : la sécurité

La chirurgie, même si elle se passe sans difficultés dans la grande majorité des cas peut parfois entraîner des complications graves. A ce titre nous sommes particulièrement impliqués dans les stratégies de diminution de ces risques. Cette stratégie est axées sur:

  • Une médecine basée sur les preuves, afin de proposer le traitement le plus adapté à chaque patient, offrant la meilleure efficacité pour le risque le plus faible possible.
  • Les traitements mini invasifs, afin de rendre la chirurgie moins lourde.
  • L'organisation par pôle d'excellence, afin que l'urologue qui vous prenne en charge soit celui qui a la plus grande expertise dans votre problème.
  • Une prise en charge pluridisciplinaire, afin de faire profiter à nos patients des connaissances de l'ensemble de l'équipe, de prendre les décisions les plus adaptées à votre cas et de limiter les temps d'hospitalisation.
  • L'information au patient, car un patient qui comprend sa maladie et son traitement est plus serein et nous permet de mieux le prendre en charge.

Médecine basée sur les preuves
Nos conseils sont basés sur :

    Les recommandations Françaises (AFU)
    Les recommandations Européennes (EAU)
    Les publications scientifiques accessibles sur Pubmed: US National Library of Medicine.

En tant que centre de formation des internes en urologie et des étudiants en médecine de Reims, nous attachons une importance particulière à la mise à jour permanente de nos connaissances médicales en urologie afin que les médecins de demain puissent proposer une prise en charge conforme aux dernières recommandations urologiques.

Traitements mini-invasifs

Les traitements mini invasifs sont en plein développement. Ils visent à rendre la chirurgie moins lourde avec moins de risques et des retours à domicile plus tôt et avec moins de douleurs. Le service d'urologie du CHU de Reims est fortement axé sur les traitements mini invasifs comme :

  1. L'ablation des cancers par laparoscopie ou radiofréquence,
  2. Le traitement de l'adénome de la prostate ou des tumeurs par laser
  3. Les techniques endoscopiques de traitement des pathologie urologiques (sans cicatrice).
  4. L'accès au rein par les voies naturelles avec fragmentation des calculs par laser

Lorsque c'est possible, nous privilégions aussi les traitements non chirurgicaux comme par exemple la surveillance active dans le cancer de la prostate.

Organisation par pôle d'expertise et prise en charge multidisciplinaire

On fait mieux quand on fait beaucoup. Ainsi, les urologues du service d'urologie de Reims se sont volontairement surspécialisés dans certains domaines plus pointus et deviennent responsables et coordonnateurs des soins dans un pôle.

Cette expertise permet au chirurgien d'être plus habitué à certaines interventions complexes et de réduire ainsi le temps opératoire et le temps d'hospitalisation. Plus les temps opératoires et la durée de l'hospitalisation sont courts moins il y a de risque d'infection nosocomiale.

Cette expertise permet aussi d'enseigner aux urologues en formation à Reims des techniques chirurgicales de pointe bien rodées.

Cliquez ici pour voir le détail des pôles et les urologues référents.

Les urologues
Médecins attachés au service
Médecins collaborateurs

Oncologie

  • Dr Jean-christophe EYMARD

Radiothérapie

  • Pr Tan-dat NGUYEN
  • Dr Carmen MURARIU

Anatomopathologie

Urologie

  • Dr Bertrand POGU
  • Dr Nicolae LUPSASCA
  • Dr Catalin CIUTA

Néphrologie - Transplantation

Anesthésie

Radiologie

Andrologie - PMA

Une prise en charge pluridisciplinaire

On sait plus de choses à plusieurs que seul. Les dossiers des patients sont discutés en équipe et les indications systématiquement étudiées afin d’affiner la stratégie thérapeutique au besoin. La proposition thérapeutique initiale peut donc être ajustée et nous recontactons alors nos patients pour leur faire part des nouvelles options possibles.
Dans le cadre du plan cancer, conformément au recommandations de l'Institut National du Cancer (INCA), la prise en charge est multidisciplinaire et se fait lors de réunion de concertation entre les urologues, les radiothérapeutes, les oncologues, les anatomopathologistes et les radiologues au sein des réunion de RCP. d'onco urologie du CHU de Reims.

Information au patient

La qualité et la clarté des informations que nous délivrons aux patients est une priorité pour nous. Un patient qui comprend sa maladie et son traitement les accepte mieux et nous permet de mieux le soigner.  Nous accordons le temps qu'il faut à nos patients afin qu'ils puissent comprendre leurs pathologies et discutons en détail toutes les options possibles. Nous proposons bien volontiers de revoir nos patients avant de prendre une décision de traitement ou lorsqu'ils en expriment le besoin. Vous pouvez aussi vous faire assister par votre La personne de confiance.

Autres mesure de diminution des risques

  • Organisation de réunions de morbi-mortalité où l'on discute des cas pour lesquels des complications sont survenues. Ces réunions permettent de trouver des solutions pour éviter que ces complications ne se reproduisent.
  • L’identification et analyse de tous les cas d’infections nosocomiales avec l'équipe d'hygienne de l’hôpital (CLIN) afin d'identifier au plus tôt la source d'une contamination éventuelle et de mettre en place une procédure rapide d'éradication (décontamination, mise en chambre seule).
  • Réalisation de protocoles écrits permettant une harmonisation des pratiques et une source de connaissance à laquelle l'équipe médicale et paramédicale peut se référer à tout moment.
  • Réalisation systématique de Check-Lists avant la réalisation d’interventions.
  • Lavage systématique des mains avant et après chaque contact avec un patient.
  • Et encore bien d'autres (l'antibioprophylaxie selon les recommandation de la SFAR, disponibilité 24h/24h d'un urologue sénior pour la prise en charge des pathologies urologiques, programme de formation personnalisé pour chaque urologue lui permettant de renforcer ses connaissances, séances de bibliographie bimensuelles).
Mots-clés : Andrologie, Incontinence, Transplantation, Urologie