LE MÉTIER

La profession de sage-femme est une profession médicale définie dans le code de la santé publique (Quatrième partie : Professions de santé - Livre Ier : Professions médicales – Titre V : Profession de sage-femme).

« L'exercice de la profession de sage-femme comporte la pratique des actes nécessaires au diagnostic, à la surveillance de la grossesse et à la préparation psychoprophylactique à l'accouchement, ainsi qu'à la surveillance et à la pratique de l'accouchement et des soins postnataux en ce qui concerne la mère et l'enfant. L'examen postnatal peut être pratiqué par une sage-femme si la grossesse a été normale et si l'accouchement a été eutocique. L'exercice de la profession de sage-femme peut comporter également la réalisation de consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention, sous réserve que la sage-femme adresse la femme à un médecin en cas de situation pathologique. Les sages-femmes sont autorisées à concourir aux activités d'assistance médicale à la procréation, dans des conditions fixées par décret ».

A ce titre, la sage-femme a le droit de diagnostic et de prescription dans son champ de compétences.

Sous sa propre responsabilité et en toute autonomie, elle pratique, notamment, les actes cliniques et para-cliniques nécessaires :

  • au diagnostic et au suivi médical de la grossesse physiologique
  • à la surveillance et à la pratique de l'accouchement normal
  • au suivi postnatal de la mère et de son nouveau-né en dehors de toute pathologie

Elle peut, en outre, proposer à toute femme en bonne santé des consultations de suivi gynécologique de prévention et des consultations de contraception et concourir aux activités d’assistance médicale à la procréation. Elle joue un rôle essentiel en termes de prévention, de dépistage, de suivi et de sécurité des femmes et des nouveau-nés, d’information et d’accompagnement psychologique des familles. Lorsqu’elle dépiste une pathologie, elle passe le relais à un médecin mais peut cependant exercer en collaboration avec lui. Elle entretient notamment des liens indispensables avec le gynécologue-obstétricien, le pédiatre et l'anesthésiste réanimateur.

Elle peut exercer ses compétences en secteur :

  • hospitalier public ou privé
  • territorial (PMI)
  • libéral

Pour en savoir plus, consulter le référentiel métier et compétences des sages-femmes.

 

LES CONDITIONS D’ADMISSION EN FORMATION

L’entrée à l’école de sages-femmes est conditionnée par le classement en rang utile au concours (filière Maïeutique) de la Première Année commune aux Études de Santé (PAES) organisée au sein de l’UFR de Médecine de Reims.
Le nombre de postes offerts aux étudiants qui se destinent à la profession de sage-femme est fixé, chaque année, par arrêté ministériel (Numerus Clausus 2015 : 27 étudiants). Une admission directe en cours de cursus (FGSMa2 ou FGSMa3) reste cependant possible, sous certaines conditions de diplôme ou de statut, par la procédure passerelle entrante.

En savoir plus :

 

LA FORMATION

Le cursus en Sciences Maïeutiques conduisant au diplôme d’État de Sage-Femme, reconnu grade master, dure 5 ans.

Ce cursus compte 2 cycles :

  • un 1er cycle de 3 ans correspondant à la Formation Générale en Sciences Maïeutiques et donnant lieu à 180 crédits ECTS :
    • 1ère Année commune aux Études de Santé (PAES)
    • 2ème année de Formation Générale en Sciences Maïeutiques (FGSMa2)
    • 3ème année de Formation Générale en Sciences Maïeutiques (FGSMa3)
  • un 2ème cycle de 2 ans correspondant à la Formation Approfondie en Sciences - Maïeutiques et donnant lieu à 120 crédits ECTS :
    • 1ère année de Formation Approfondie en Sciences Maïeutiques (FASMa1)
    • 2ème année de Formation Approfondie en Sciences Maïeutiques (FASMa2)

Les 4 années de formation spécifique en « Sciences Maïeutiques » s’articulent autour d’enseignements théorique, méthodologique, appliqués, pratiques et clinique.
2700 heures, soit un peu plus de la moitié du temps de formation, sont consacrées aux stages durant lesquels l’étudiant devra développer les compétences afférentes à la profession de sage-femme. La totalité des stages appelle à validation. A noter que 720h de stage dit de longue durée ou interné sont planifiées sur le 2ème semestre de la FASMa2.
Les étudiants sont soumis à un contrôle continu des connaissances et à des examens terminaux à la fin de chaque semestre portant sur les enseignements théoriques et cliniques. Une session de rattrapage semestrielle est ouverte en cas d’échec.

Le diplôme d’État de sage-femme est délivré aux étudiants ayant :

  • validé l’ensemble des enseignements et des stages correspondants aux deux cycles de formation
  • validé le certificat de synthèse clinique et thérapeutique
  • soutenu leur mémoire avec succès

Un double cursus Sciences Maïeutiques/parcours recherche est envisageable pour les étudiants qui le souhaitent. Il existe également des dispositions pour accéder à d'autres cursus de formation (médecine, odontologie, pharmacie) via des passerelles sortantes.

 

LIENS UTILES

UFR Médecine Reims - PAES

Conseil National de l'Ordre des Sages-Femmes

Collège National des Sages-Femmes de France

 

CONTACT
École Régionale de Sages-Femmes
CHU de Reims
45, rue Cognacq-Jay
51092 Reims CEDEX
03 26 78 75 01