LE MÉTIER

L’ambulancier assure, sur prescription médicale, la prise en charge et le transport de malades, de blessés ou de parturientes, dans des véhicules de transport sanitaire adaptés, pour des raisons de soins ou de diagnostic. Il exerce son métier au sein d’une entreprise privée ou d’un établissement de santé.

 

LES MODALITES D'ADMISSION

 

LES PREREQUIS

  • Être titulaire du permis de conduire depuis au moins 3 ans, (2 pour les candidats ayant effectué la conduite accompagnée)
  • Fournir une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite des ambulances
  • Fournir un certificat médical de non contre-indication à la profession d’ambulancier
  • Certificat médical de vaccination conforme à la réglementation en vigueur

LA FORMATION

La durée de formation est de 801 heures, dont 556 heures (presque 16 semaines) de temps à l’Institut et 7 semaines de stage.
Le référentiel de formation comporte 10 modules d’enseignement en institut et en stage clinique dont le contenu est défini à partir des 5 blocs de compétences du Diplôme d’État.

Théorie

L’enseignement dispensé vise à l’acquisition des connaissances nécessaires et indispensables à l’exercice professionnel.

Les 10 modules correspondant à l’acquisition des 5 blocs de compétences du diplôme sont les suivants :

  • Module 1. Relation et communication avec les patients et leur entourage
  • Module 2. Accompagnement du patient dans son installation et ses déplacements
  • Module 3. Mise en œuvre des soins d’hygiène et de confort adaptés et réajustement
  • Module 4. Appréciation de l’état clinique du patient
  • Module 5. Mise en œuvre de soins adaptés à l’état du patient notamment ceux relevant de l’urgence
  • Module 6. Préparation, contrôle et entretien du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre
  • Module 7. Conduite du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre dans le respect des règles de circulation et de sécurité routière et de l’itinéraire adapté à l’état de santé du patient
  • Module 8. Entretien du matériel et des installations du véhicule adapté au transport sanitaire terrestre et prévention des risques associés
  • Module 9. Traitement des informations
  • Module 10. Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques
Stages

Dans le cursus complet de formation, les stages sont au nombre de 3. Leur insertion dans le parcours de formation est prévue dans le projet pédagogique et permet à l’élève une acquisition progressive de compétences.

APPRENTISSAGE

La formation peut aussi s'effectuer sous contrat d'apprentissage d'une durée de 1 an. Le nombre de place est limité.

Plaquette d'information pour l'apprentissage.

TARIFS

Tarification de la formation pour 2022-2023 : 4830 euros

DIPLOME D'ETAT

Résultats à venir.

LE CONCOURS

Selon l’arrêté du 11 avril 2022, relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’ambulancier et aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier, les épreuves de sélection comprennent une épreuve d’admissibilité sur dossier et un entretien d’admission.

Pour se présenter à l’entretien d’admission, les candidats doivent réaliser un stage d’observation dans un service hospitalier en charge du transport sanitaire ou dans une entreprise de transport sanitaire habilitée par le directeur d’institut pendant une durée de 70 heures. Ce stage est réalisé en continu sur le même site. A l’issue du stage, le responsable du service ou de l’entreprise remet obligatoirement au candidat une attestation de suivi de stage conforme au modèle figurant en annexe IV du présent arrêté. Cette attestation est remise aux examinateurs lors de l’épreuve d’admission.

Sont dispensés du stage d’observation :

  • les candidats ayant exercé au moins un mois, en continu ou discontinu, comme auxiliaire ambulancier, dans les trois dernières années. Ils doivent cependant fournir l'attestation de l'employeur lors du dépôt du dossier d’inscription.
  • les candidats issus de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris ou marins pompiers de Marseille, justifiant d’une expérience professionnelle de 3 années.
  • les titulaires d’un diplôme d’ambulancier délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen dans lequel la formation n’est pas réglementée ou présente des différences substantielles avec la formation au diplôme d’Etat français d’ambulancier.

Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter à l’épreuve d’admissibilité.
Aucune convention de stage ne sera établie par l'IFA. Elle sera établie à la demande de l'intéressé, entre le responsable du stage et le candidat.

Sont dispensés des épreuves d'admissibilité :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au niveau 4 ou enregistré à ce niveau au répertoire national de certification professionnelle, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau 3, délivré dans le système de formation initiale ou continue français ;
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.
  • Les candidats ayant été admis en formation d’auxiliaires médicaux.
  • Les auxiliaires ambulanciers ayant exercé, à la date des épreuves, pendant un mois au minimum, en continu ou en discontinu, durant les trois dernières années et remplissant l'une des quatre conditions susmentionnées.
  • Les titulaires d’un diplôme d’ambulancier délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen dans lequel la formation n’est pas réglementée ou présente des différences substantielles avec la formation au diplôme d’Etat français d’ambulancier.

Sont dispensés de l'entretien d'admission :

  • Les candidats ayant exercé, à la date des épreuves, les fonctions d’auxiliaire ambulancier pendant une durée continue d’au moins un an durant les trois dernières années, dans une ou plusieurs entreprises de transport sanitaire ET titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau 3, délivré dans le système de formation initiale ou continue français.
  • Les titulaires d’un diplôme d’ambulancier délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen dans lequel la formation n’est pas réglementée ou présente des différences substantielles avec la formation au diplôme d’Etat français d’ambulancier.

PROLONGATION DES INSCRIPTIONS JUSQU'AU 18 NOVEMBRE 2022

Télécharger le dossier d'inscription 2023-1

Résultats de l'épreuve d'admissibilité du concours 2023-1

DOCUMENTS A TELECHARGER

Plaquette de la formation d'ambulancier 2022

Projet pédagogique 2021-2022 -

Réglement intérieur 2021-2022

Liste des médecins de la région Grand Est agréés par l'ARS

Liste des lieux de stages agréés pour le stage de 70 heures

Titres et diplômes du secteur sanitaire et social homologués niveau 3

Anticipation des démarches pour le concours d'entrée

Possibilité de prise en charge financiére de la formation

CHIFFRES CLEFS

HANDICAP ET ACCESSIBILITE

Retrouvez toutes les informations sur notre page dédiée : Handicap et accessibilité

CONTACT
Institut de Formation des Ambulanciers
CHU de Reims
45, rue Cognacq-Jay
51092 Reims CEDEX
03 26 78 74 96