Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

Professeur Caroline FRANÇOIS
Chef de service
Téléphone principal
Horaires

Secrétariat : du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30

Plan d'accès

Blog 2 slide 1

Présentation générale

L’activité de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique comprend la chirurgie de la peau et des tissus mous, non viscéraux. Cette spécialité couvre ainsi un domaine immense qui comprend en particulier la prise en charge des tumeurs, traumatismes, malformations, nécroses cutanées, plaies, brûlures, infections avec leurs reconstructions et la chirurgie esthétique dans son ensemble (chirurgie des disgrâces physiques congénitales ou du fait du vieillissement).

Le service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique fait partie intégrante du pôle locomoteur.

L’équipe est composée du Pr Caroline FRANÇOIS (PUPH) et du Dr Laura JAYYOSI (CCA)

Dans le cadre de la structure universitaire, notre unité accueil des internes en formation.

Le service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique travaille en lien avec : 

ACTIVITÉ

Chirurgie du sein

SEIN NATIF 
- Hypertrophie mammaire (seins trop gros)
- Hypoplasie mammaire (seins trop petits)
- Malformations congénitales (seins tubéreux, syndrome de Poland, etc.)
- Ptose mammaire (seins tombants)
- Gynécomastie
...etc.

RECONSTRUCTION MAMMAIRE
- Prothèses
- Transfert de graisse autologue
- Lambeaux libres (DIEP, gracilis)
- Pédiculés (TRAM, grand dorsal)

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

Le DIEP (Deep Inferior Epigastric Perforator flap) est une technique de reconstruction mammaire par lambeau libre en utilisant le tissu cutanéo-graisseux abdominal. Cette technique pourra vous être proposée dans certains cas de reconstruction mammaire. Selon les recommandations de la HAS pour la reconstruction du sein par DIEP, cette chirurgie est réalisée en double équipe par nos spécialistes.

L’équipe multidisciplinaire du CHU est au service des patientes à haut risque de cancer génétique gynécologique. La RCP est coordonnée par le Pr Olivier GRAESSLIN (service de gynécologie) et le Pr Martine DOCO (service de génétique).
L’équipe de chirurgie plastique est impliquée dans cette prise en charge pour la reconstruction mammaire.

La reconstruction mammaire par graisse autologue peut être proposée pour corriger des séquelles esthétiques d'un traitement conservateur selon les recommandations de l’HAS de 2015 pour une reconstruction totale ou en complément d'une reconstruction par lambeau ou prothèse.

La faisabilité de cette technique dépend de l’accès à une quantité de graisse suffisante par rapport à l’indication. Chez les patients à faible IMC (index de masse corporel), cette technique est parfois impossible à réaliser.

Le nombre de séance d'injection nécessaire peut varier en fonction du volume à reconstruire et du terrain (plusieurs temps sont nécessaires : en moyenne entre 4 et 6 temps)

 

>> Référentiel interrégional de prise en charge du cancer du sein 2019


Chirurgie plastique générale

TRONC
- Abdominoplastie
- Bodylift
- Lipoaspiration
 - Transfert de graisse autologue
- Chirurgie intime (nymphoplasties…)
...etc.

MEMBRES
- Lifting cuisses
- Brachioplastie (liffting face interne de bras)

CHIRURGIE INTIME
- Nymphoplastie

FACE
- Oreilles décollées
- Cicatrices
- Transfert de graisse autologue

SURPOIDS ET/OU OBÉSITÉ


Au sein du CHU de Reims les patients en surpoids et/ou obèses bénéficient d’une prise en charge multidisciplinaire dans le cadre du Centre Spécialisé de l’Obésité de Champagne Ardenne. Les différentes chirurgies ont pour but de redrapper la peau en excès. 

1. La chirurgie plastique n’intervient qu’après la perte de poids et stabilisation. La lipossucion, l’abdominoplastie, les liftings de face internes de bras et de cuisses  ne sont aucunement un moyen de faire perdre du poids.
2. La chirurgie des séquelles d’amaigrissement n’intervient qu’après la perte de poids et la normalisation de celui-ci.

________________________________________________________________

Prise en charge par l'assurance maladie 

Certaines chirurgies peuvent prétendre selon la présentation clinique à une demande d’entente préalable auprès de l’assurance maladie (bodylift inférieur, abdominoplastie, cuisselift, brachioplastie). En cas de refus de l’assurance maladie, ou en cas de demande ne répondant pas aux critères de l’assurance maladie (pas de prise en charge des séquelles d’amaigrissement au niveau mammaire (homme et femme) ; absence de tablier recouvrant le pubis pour l’abdominoplastie) la chirurgie rentrera dans le cadre de la chirurgie esthétique.

Le chirurgien plasticien vous informera, lors de la consultation, si le geste envisagé rentre dans le domaine de la chirurgie esthétique ou de la chirurgie prise en charge. 

 

Chirurgie plastique de l’enfant

  • Malformations faciales et fentes, séquence de Pierre Robin,
  • Oreilles décollées, lobes d’oreilles fendus
  • Anomalies mammaires (asymétries mammaires, seins tubéreux, hypertrophie mammaire, syndrome de POLAND, Pectus excavatus, gynécomastie) et thoraciques,
  • Nævus congénitaux (tâches cutanées pigmentées), tumeurs cutanées, alopécie cicatricielle, lymphangiome, Hémangiome, brûlures,
  • Kystes et fistules des arcs branchiaux, kyste de queue de sourcils
  • Nymphoplastie, hypospadias (anomalie de fermeture du pénis)

FENTES LABIO-PALATINES

La prise en charge des fentes labio-palatines rentre dans le cadre des Centres de compétences des maladies rares MAFACE SPRATON . Ces deux CCMR sont coordonné par le Pr Caroline FRANÇOIS. Les patients bénéficient d’une prise en charge multidiciplinaire de la période anténatal et jusqu’à l’age adulte.


Dermatochirurgie

Tumeurs cutanées, naevus, malformations vasculaires, lésions sous cutanées (lipome, kyste épidermique) recherche de ganglions sentinelles, curages ganglionnaires, etc.

TUMEURS CUTANÉES

Dans le cadre de la prise en charge des tumeurs cutanées, le service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique travaille en lien avec le service de dermatologie oncologique du Professeur Florent Grange.


Chirurgie reconstructrice

  • Transfert de graisse autologue, 
  • Reconstruction par lambeaux (reconstruction mammaire, faciale ou des membres), comprenant entre autres les lambeaux libres par microchirurgie 
  • Expansion cutanée,
  • Prothèse mammaire.

Chirurgie esthétique

  • Chirurgie des seins : cure de ptose mammaire, augmentation mammaire (prothèses, transfert de graisse autologue), 
  • Chirurgie du tronc ou des membres : abdominoplastie, bodylift, liposuccion, transfert de graisse autologue, 
  • Chirurgie intime : nymphoplasties
  • Chirurgie du visage : nez, paupières, lèvres, oreilles (lobes fendus), injections de toxine botulique, acide hyaluronique ou graisse autologue

RISQUE DU TABAC EN CAS DE CHIRUGIE

Le tabac est un facteur péjoratif pour la cicatrisation. Certaines chirurgies seront contre indiquées chez le patient fumeur. Afin de limiter le risque de complications l’arret du tabac sera demandé à tous patients pris en charge dans le secteur de chirurgie plastique.

Un accompagnement par l'
unité de coordination tabalogique sera proposé. Pour plus d’informations concernant le tabac et la chirurgie plastique vous pouvez prendre connaissance de la fiche d’information de la SOFCPRE 

 

Implants mammaires

Les implants mammaires sont utilisés dans le cadre de la chirurgie esthétique (non pris en charge par l’assurance maladie) ou reconstructrice (pouvant prétendre à une prise en charge après accord de l’assurance maladie).

Le Lymphome Anaplasique à Grandes Cellules (LAGC) lié aux implants mammaires est une pathologie rare, de découverte récente (En 2019 : 59 cas rapportés en France sur 400 000 patientes porteuses d’implants mammaires depuis 2011), qui nécessite une information particulière auprès des patientes. ​​Il en existe deux formes :

  • Forme in-situ, limitée à la capsule (90 % des cas)
  • Forme infiltrante (avec masse adjacente à la capsule péri-prothétique)

La physiopathologie et les facteurs déclenchants de ce type de lymphome sont encore mal élucidés mais l'étiologie serait multifactorielle :

  • Texturation de surface des implants
  • Présence de certaines bactéries (bacilles gram négatif (Ralstonia picketsi) terrain atopique
  • Produits de dégradation de fabrication du silicone
  • Mutation génétique JAK1/STAT3.

Les bénéfices apportés aux patientes par les implants mammaires sont actuellement infiniment supérieurs au risque de LAGC, tant en chirurgie reconstructrice, en chirurgie reconstructrice et en chirurgie esthétique (Directoire de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique)


L’ANSM décide, par mesure de précaution, de retirer du marché les implants mammaires macrotexturés et les implants mammaires à surface recouverte de polyuréthane (05/04/2019) et rappelle sa recommandation d'utiliser de préférence des implants mammaires lisses en chirurgie esthétique ou reconstructrice ne recommande pas d’explantation préventive pour les femmes porteuses de ces implants.


BIBLIOGRAPHIE

Tout les articles sont à retrouver sur : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/

Directoire de Chirurgie plastique, reconstructrice & esthétique, 22 novembre 2018
Recommandations du Directoire Professionnel des Plasticiens relatives aux implants mammaires et au risque de LAGC

Institut National du Cancer, 15 février 2019
Lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés à un implant mammaire, Avis d'experts

HAS, juillet 2015
Rapport d'évaluation : Techniques de reconstruction après ablation d'implant mammaire dans le contexte d'un LAGC-AIM

Avis de l’ANSM
Communiqué du 04/04/2019

 

Fiches d'informations concernant la pose d'implants mammaires issus du ministère des solidarités et de la santé :

L'échéance du délai de 10 ans chez une porteuse de prothèse mammaire aux normes CE n’est pas synonyme d'indication chirurgicale de révision et/ou de remplacement d'implant. Chaque patiente porteuse d’un implant mammaire devra bénéficier d’un suivi clinique et échographique annuel et une IRM au moindre doute.

Avant la pose d'un implant - chirurgie esthétique
Avant la pose d'un implant - reconstruction mammaire
Questions / réponses à destination des femmes porteuses d’implants mammaires


Brûlures

  • Chirurgie des brûlures aiguës (<10% de la surface corporelle) ne nécessitant pas de prise en charge au service des grands brûlés.
  • Chirurgie des séquelles de brûlures

 

Chirurgie des escarres – reconstruction par lambeaux

Une escarre nécessite dans un premier temps l’avis d’un dermatologue et/ou de l’équipe plaie et cicatrisation. La plupart cicatrisent grâce à une prise en charge médicale par cicatrisation dirigée. Dans certains cas l’escarre peut devenir chirurgicale (biopsie osseuse en cas de suspicion d’ostéite, nécrosectomie, et dans certains cas d’une couverture par lambeau).

L’état nutritionnel, l’usage du tabac, l’appareillage et l’installation du malade sont parfois des contre-indications à la chirurgie. Un passage dans un centre de rééducation en période postopératoire immédiate est essentiel.
 


N'hésitez pas à  consulter les fiches d’information de la SOFCPRE (SOciété Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique) concernant les différentes opérations citées ci-dessus.

 

 

Notre actualité

Vous êtes porteuse d'implants mammaires 

Au regard des interrogations suscitées suite à la parution de différents reportages et articles dans les médias et malgré le faible nombre de cas de cancers signalés, nous rappelons les éléments suivants :
- Quel que soit le type d'implant mammaire, il n'y a pas d'indication à pratiquer leur ablation- Une surveillance annuelle auprès de votre chirurgien, gynécologue ou médecin traitant doit être réalisée


Lire l'article

Le Pr Caroline FRANÇOIS fait partie du réseau Anatomikmodeling dans le cadre de la chirurgie plastique des malformations thoraciques congénitales (syndrome de Poland et pectus excavatum).

Elle a eu l’opportunité de se former auprès du Pr CHAVOIN au sein du CHU de Toulouse, dans le domaine de la chirurgie plastique des malformations thoraciques congénitales (syndrome de Poland et pectus excavatum).


Lire l'article

Notre équipe médicale

// Chirurgiens séniors

Recherches menées

L’ischémie est l’ennemie du chirurgien plasticien. Elle précède la nécrose et peut être responsable de perte de substance et d’exposition d’éléments « nobles » ou de matériel, de fibrose et de rétractions secondaires. La réussite des techniques de couvertures (suture, cicatrisation dirigée, greffe de peau, lambeaux locaux, lambeaux libres) est dépendante de plusieurs facteurs : de la sélection des patients avant la chirurgie (terrain), du choix de l’option chirurgicale (en favorisant toujours la technique la plus simple en première intention), mais aussi de la qualité de la réalisation du geste (dessins, procédures). L’étude des mécanismes d’ischémie et de régénération tissulaire (angiogenèse) est primordiale dans le cadre d’une démarche d’optimisation des techniques de chirurgie plastique reconstructrice.

La structuration de la thématique sur l’angiogenèse et la chirurgie plastique s’est faite selon deux axes principaux :

  • Gènes de l’angiogenèse et malformations congénitales: en lien direct avec la thématique initiale et nos collections biologiques
  • Angiogenèse et ischémie: en lien direct avec l’expertise en microchirurgie et les modèles animaux et la thématique de recherche de l’EA3801  

 

Etudes terminées

 

  • Pr Caroline FRANÇOIS était Investigateur principal d’un AOL CHU Reims : Fentes labio-palatines : Approche étiologique (2010-2012).
  • Pr Caroline FRANÇOIS était Coordonnateur de l’étude clinique multicentrique (Lille, Amiens, Reims) « Frequency and socio-psychological impact of taunting in school-age patients with cleft lip-palate surgical repair. »
  • Etude ASPIC est « l’analyse du site d’implantation de produit de thérapie cellulaire dans un modèle d’ischémie critique des membres inférieurs ». (2015-2018) Le Pr Caroline FRANÇOIS est co directeur de ce projet, avec le Dr C. TOURNOIS, de Melle Rida Al Rifai dans le cadre d’un doctorat d’université

  • Projet TAMIS (Traitements Alternatifs de l'Artériopathie des Membres InférieurS) Master II recherche du Dr Laura Jayyosi dirigé par le Dr Claire Tournois

     

Recherches associées
  • Pr Caroline FRANÇOIS est Investigateur associé « Étude ex vivo de la réaction inflammatoire associée à l'hidradénite suppurée (maladie de Verneuil) » CHU Reims 2015 : en cours de valorisation, inclusions terminées Pr Antonicelli

 

Etudes terminées dans le cadre de recherche associées
  •  « Étude ex vivo de la réaction inflammatoire associée à l'hidradénite suppurée (maladie de Verneuil) » CHU Reims 2015 : Dr Julia Sanchez/ Pr Antonicelli /Pr Caroline FRANÇOIS est Investigateur associé

 

Mots-clés : chirurgie, esthétique, plastique, reconstructrice, réparatrice