Missions générales

Mise en œuvre de la réglementation en vigueur de la radioprotection des travailleurs, du public et de l’environnement (gestion, contrôle, conseil, formation, alerte) ; maintien des expositions professionnelles au niveau le plus faible qu’il est raisonnablement possible d’atteindre. Le conseiller en radioprotection assure avec les autres professionnels, une veille scientifique, technologique et sécuritaire. Il participe, dans son domaine de compétence à la formation des autres professionnels de santé.

Missions permanentes

  • Gestion et suivi de la dosimétrie passive et opérationnelle   
  • Analyse des risques et conformité des installations
  • Étude de poste périodique des travailleurs  
  • Contrôles internes techniques de radioprotection et d’ambiance, contrôles des appareils de mesures
  • Suivis des contrôles externes techniques de radioprotection et d’ambiance
  • Suivi des contrôles externes des appareils de mesures
  • Suivi des déclarations et autorisations réglementaires liées à l’utilisation des rayonnements ionisants ;
  • Surveillance des bonnes pratiques en matière de rayonnements ionisants (protection collective, protection individuelle, port de la dosimétrie, …)
  • Rédaction des procédures  
  • Réaliser les formations des travailleurs exposés
  • Gestion des incidents dans le domaine
  • Bilan annuel de radioprotection
  • Liaison avec les services de l’hôpital et les entreprises extérieures ;
  • Veille réglementaire, documentaire et des évolutions techniques dans le domaine de la radioprotection.

Missions ponctuelles ou spécifiques

  • Gestion des déchets radioactifs ;
  • Suivi des actions de mise en conformité après les inspections des autorités (ASN, ARS…) ;
  • Élaboration et mise à jour régulière de la cartographie des risques radioactifs
  • Elaboration et constitution des dossiers d’autorisation et de déclaration de L’ASN
  • Évaluation des besoins et du suivi des équipements de radioprotection
  • Projets ponctuels en lien avec le physicien médical ;
  • Information et communication auprès du CHSCT ;

 

Niveau de compétences et capacités requises

  • Diplôme Bac + 3 à Bac + 5 en environnement nucléaire ou risque et environnement
  • Formation PCR indispensable


Compétences

Capacités et connaissances générales

•Aptitude à travailler en équipe
•Rigueur et organisation
•Sens de l’écoute
•Aptitude à communiquer lors de réunions en groupes
•Ayant une expérience dans la formation professionnelle

Connaissances spécifiques
•Formation PCR Niveau II sources scellées et non scellées avec certificats en cours de validité.
•Très bonne connaissance des outils informatiques (Excel, Word, Visio…) et manipulation des bases de données
•Connaissance avancée du fonctionnement des environnements hospitaliers
•Une expérience PCR serait très appréciée

Vos informations
Votre message

Question de validation

4 C F P R F 2 W G G