D’une surface de 13 000 m², le pôle de biologie territoriale rassemble, en un lieu unique, l’ensemble des activités de laboratoire du CHU de Reims, jusqu’à lors dispersées sur différents sites. Le pôle intensifie son rayonnement territorial en regroupant également les activités des Centres hospitaliers de Châlons-en-Champagne et d'Epernay.

Il assure 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 l’accueil des prélèvements du territoire. Les nombreux automates, modernes et performants, ainsi que les équipes qualifiées, aux spécialités reconnues, réalisent des analyses multidisciplinaires. Ils assurent à l’établissement son rôle de recours et de référence comme par exemple pour le diagnostic de nombreuses pathologies (virales, génétiques, cancers, VIH...),  le suivi thérapeutique pharmacologique (dosages médicamenteux), le soutien aux activités médico légales ou encore dans la recherche.

UN PROJET DE BIOLOGIE TERRITORIALE AMBITIEUX

Mis en service depuis février 2020, le pôle de biologie territoriale a été construit autour d’un ambitieux projet biologique et scientifique qui a servi au regroupement des activités de laboratoire auparavant localisées dans plusieurs bâtiments du CHU de Reims. Le pôle regroupe également les activités de biologie du Groupement Hospitalier Universitaire de Champagne (GHUC). Désormais, ce laboratoire unique multi-sites met en commun les moyens humains et matériels des laboratoires des Centres Hospitaliers de Châlons-en-Champagne, d’Epernay et du CHU de Reims. 

Il assure les activités de biologie médicale et de pathologie, la permanence des soins et organise en commun le recrutement des professionnels. Les pratiques professionnelles de tous les partenaires sont harmonisées avec entre autre la mutualisation des formations. Enfin, il développe la participation à la recherche clinique et aux publications scientifiques.


 

LA BIOLOGIE MEDICALE ET LA PATHOLOGIE : UNE ACTIVITE DE RECOURS ET DE REFERENCE

Le pôle de biologie médicale et pathologie assure 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 l’ensemble des activités de laboratoire du Groupement Hospitalier Universitaire de Champagne. Il a pour double objectif :

  1. Assurer aux unités de soins de l’établissement un service biologique de qualité répondant aux normes actuelles de performance diagnostique et d’urgence, mais aussi de diagnostic biologique spécialisé.
  2. Donner à l’établissement les ambitions d’un projet biologique et scientifique de haut niveau, reposant sur l’expertise des laboratoires en matière de diagnostic biologique et de recherche médicale.

 


Un parc d'automates modernes et performants

Le bâtiment est équipé de différents plateaux techniques :

  • Un Accueil des Prélèvements Biologiques (APB) qui réceptionne et enregistre tous les prélèvements de biologie (hors anatomie et cytologie pathologiques) provenant des services cliniques du CHU de Reims.
  • Un Plateau Technique Automatisé (PTA), qui assure l’analyse de la majorité des prélèvements de biologie (analyses de routine). Les analyses spécialisées de biologie médicale ainsi que les analyses d’anatomie et cytologie pathologiques sont quant à elle traitées dans les secteurs spécifiques. 
  • Une Plateforme de biologie moléculaire qui assure la totalité des analyses de biologie moléculaire (infectieuse et non infectieuse) utilisant des techniques innovantes et performantes.
  • Une Plateforme de spectrométrie de masse et une Plateforme de cytométrie en flux qui regroupent l’ensemble des équipements nécessaires aux analyses réalisées avec ces technologies innovantes.
  • Trois Centres de Ressources Biologiques : CRB Toxoplasma, Tumorothèque Champagne–Ardenne et Centre de ressources biologiques de Champagne-Ardenne (CRB CHAR

Ces organisations permettent notamment la standardisation des gestes et des analyses, assurant ainsi une sécu-rité et une hygiène optimales.

Quelques activités restent localisées en dehors de ce bâtiment 

  • le Centre des Prélèvements Biologiques du Pôle de Biologie, restant dans un premier temps à l’hôpital Robert Debré.
  • les consultations médicales qui seront exercées au sein des consultations de l’hôpital Robert Debré, hormis les consultations de Génétique et de Biologie de la Reproduction (bâtiment AMH2).
  • Les activités biologiques de Biologie de la Reproduction, réalisées dans le bâtiment AMH2 à proximité des activités cliniques.
 

____________________________________________________

EN SAVOIR PLUS SUR LES ACTIVITES DU PÔLE 
____________________________________________________
 

UNE ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL


Le Pôle de Biologie territoriale a été conçu comme un espace ouvert et lumineux, ayant pour objectif d’accroître le confort des professionnels qui y travaillent au quotidien. Ce projet a été mené par l’agence d’architecture Groupe-6 avec le groupe Egis pour l’ingénierie, le groupe Inox pour le pilotage et les prestations techniques, et la société Thouraud-Fayat pour la construction.

L’innovation et l’humain au cœur du nouveau pôle de biologie
Les principes de conception du nouveau bâtiment ont été élaborés conjointement avec les professionnels du pôle. Ils tiennent compte des besoins de santé actuels et de leurs évolutions futures, alliant innovation et politique d’amé-lioration de la qualité de vie au travail, tels que l’ergonomie des postes de travail (toutes catégories profession-nelles confondues), la sécurisation des locaux, le travail sur les perspectives de soins pour les années à venir, la numérisation des pratiques, l’optimisation du matériel et du nombre d’agents grâce à l’architecture du bâtiment.

L’enveloppe et l’extérieur du bâtiment
Le Pôle de Biologie territoriale s’insère dans le schéma directeur du CHU de Reims qui vise à moderniser l’outil hospitalo-universitaire.  L’entrée principale se positionne à la jonction de la voie qui relie l’entrée Robert Debré à l’entrée Maison Blanche. Des patios apportent une lumière naturelle nécessaire aux laboratoires et des lieux de détente favorables à la qualité de vie au travail des personnels. 

L’organisation interne du bâtiment
Le bâtiment s’organise sur quatre niveaux. Le rez-de-chaussée bas contient l’ensemble des locaux techniques, disposant d’une aire de livraison et d’un magasin. 

Le rez-de-chaussée haut abrite le hall d’accueil ainsi que l’accueil des prélèvements de biologie et le Plateau Technique Automatisé (APB-PTA). A proximité immé-diate de l’entrée, sa configuration permet d’optimiser les flux et de permettre des évolutions ultérieures. Dans le prolongement s’organisent un espace détente et un patio accessible. 

Les secteurs analytiques sont répartis entre le rez-de-chaussée haut, le niveau 1 et le niveau 2. L’ensemble de ces secteurs sont conçus pour offrir des lieux ergo-nomiques et bien éclairés.

 


Une proximité immédiate avec le bâtiment des Urgences et une liaison directe avec le futur bâtiment de chirurgie (2023) du Nouvel Hôpital de Reims, permettront de faciliter les transferts de prélèvements biologiques et anatomiques. 

  • LE PÔLE DE BIOLOGIE TERRITORIALE EN CHIFFRES

  • > 52 personnels médicaux et 24 internes (ETP)
    > 280 personnels non médicaux (ETP)
    > 4 673 632 actes (en 2019)
    > 13 000 m² de superficie
    > 41,2 millions d’euros (coût total, toutes dépenses confondues)
  •