Le Fonds d’action s’engage en faveur de l’innovation médicale par le développement de nouvelles pratiques et l’achat de matériels de pointe pour assurer un meilleur traitement des maladies. Pour faire profiter à nos concitoyens des meilleurs soins, il vous est possible de nous aider à financer le matériel innovant de demain.

RÉDUIRE L’ANXIÉTÉ GRÂCE Á LA RÉALITÉ VIRTUELLE

_____________________________________________________

 
 

La réalité virtuelle consiste en une expérience immersive visuelle et sonore dans un environnement donné, généré par un ordinateur, à l’aide d’un casque et d’un écran placé devant les yeux du patient. La distraction apportée par cet environnement diminue la douleur et l’anxiété tout en limitant le recours aux drogues usuelles. La qualité de l’illusion créée est devenue performante avec les dispositifs modernes. 
La réalité virtuelle est aujourd’hui une alternative non-pharmacologique intéressante médicalement : son faible coût, sa facilité d’utilisation et la qualité de l’environnement immersif favorise son utilisation dans le milieu hospitalier.
La réalité virtuelle a déjà montré son intérêt dans la réduction de la douleur et de l’anxiété, la diminution de la consommation de morphiniques en peropératoire dans de nombreuses chirurgies, ainsi qu’en postopératoire en salle de surveillance post-interventionnelle ou en réanimation. 
Cette technique est également utilisée pour les patients douloureux chroniques (pour la réalisation des infiltrations et la pose de patch de Qutenza).

Casque réalité virtuelle

| LA DÉMARCHE

L’objectif de ce projet est d’acquérir 15 casques de réalité virtuelle Oculus, qui seront mis à disposition de l’ensemble des services d’anesthésie et de réanimation du CHU de REIMS, afin de pouvoir proposer cet équipement à tous les patients. 

Pour les secteurs des blocs opératoires les casques seront proposés lors des actes suivants :
| Les abords vasculaires : pose de voies veineuse centrale ou périphérique, pose de cathéter artériel au niveau des abords vasculaires
| L’anesthésie générale pour la préparation des patients (ponction veineuse, avant la phase d’endormissement)
| L’anesthésie locorégionale périmédullaire (rachianesthésie ou péridurale) ou périphérique 

En postopératoire, le casque pourra être utilisé, comme traitement complémentaire.

En réanimation, la casque sera utilisé pour le sevrage de la ventilation artificielle, pour diminuer les douleurs liées aux différents dispositifs mis en place (drain, sondes, …) et au centre anti douleur pour la réalisation de gestes invasifs (infiltrations, pose de patch de Qutenza, …). 

Enfin, aux urgences, l’utilisation des casques permettera la réalisation de gestes qui habituellement sont réalisés avec des antalgiques ou l’inhalation d’un mélange gazeuse O2/ N2O.

 

COÛT DU PROJET

10 015 € acquisition de matériel (casque de réalité virtuelle)
44 810 € logiciel HypnoVR – Offre infinie
54 825 € COÛT TOTAL DU PROJET

 

LES BIENFAITS DU PROJET 
| Améliorer la prise en charge des patients
| Améliorer l’expérience des patients en réanimation
Utilisation de nouvelles technologies pour le bien être des patients