Le Fonds d’action s’engage en faveur de l’innovation médicale par le développement de nouvelles pratiques et l’achat de matériels de pointe pour assurer un meilleur traitement des maladies. Pour faire profiter à nos concitoyens des meilleurs soins, il vous est possible de nous aider à financer le matériel innovant de demain.

 

ACQUISITION DE CASQUES DE RÉALITÉ VIRTUELLE

_____________________________________________________

Mise à disposition des patients des casques de réalité virtuelle pour leur prise en charge au bloc opératoire de chirurgie orthopédique et de chirurgie plastique.
Le soin au bloc opératoire peut être une source d’anxiété en raison de l’attente ou encore de l’anesthésie. L’utilisation de réalité virtuelle va alors permettre de diminuer le stress et l’anxiété des patients.

 

| LE PROJET
 

L’ACQUISITION DE CASQUE DE RÉALITÉ VIRTUELLE
L’objectif de ce projet est l’acquisition de 10 casques de réalité virtuelle. Ces casques seront à la disposition des équipes soignantes au bloc opératoire pour équiper les patients qui le souhaitent. Lors de la prise en charge du patient par l’infirmier anesthésiste, le casque lui sera proposé. Le patient aura le choix du thèmes ou de l’ambiance visuelle et auditive comme la plage, la montagne, la nature… qui seront diffusés dans le casque. Ces casques fonctionnent en autonomie et ne nécessitent pas de connexion internet ou filaire, critères essentiels pour être utilisés dans cet environnement. Le nettoyage des casques sera réalisé avec les lingettes nettoyantes conventionnelles présentes au bloc opératoire. 

Le souhait des services d’orthopédie et de chirurgie plastique est de diminuer l’anxiété et le stress du patient lors de la période pré-opératoire (attente en pré-anesthésie) et lors des préparatifs à la chirurgie (perfusion, anesthésie loco-régionale). Ce type d’appareillage permettra aux patients d’améliorer leur « expérience au bloc opératoire » ce qui facilitera les suites opératoires.

COÛT DU PROJET

Coût total du projet : 3 340 € TTC

Merci au Champagne Taittinger

 

 

QUAND RÉÉDUCATION RIME AVEC ÉVASION

_____________________________________________________

Le projet consiste à proposer un voyage lors de l’effort fourni par le patient  grâce à la « balade virtuelle BikeLabyrinth® ». Il permet une meilleure adhésion à la rééducation, en particulier pour les patients les plus fragiles, apathiques et parfois étiquetés comme atteints d’un « syndrome de glissement ».  Cet outil ludique  aidera les patients à prendre une part active à leurs soins de rééducation. 

 

bike therapy

COÛT DU PROJET

Coût total du projet : 11 525 € 

4 000 € pour l'entraîneur thérapeutique
7 140 € pour le Bike labyrint (écran et logiciel)     
385 € pour l' installation/ maintenance

Merci au Champagne Taittinger

LA DÉMARCHE DU PROJET

Ce matériel de rééducation alliant l’exercice physique à la stimulation cognitive serait positionné en salle de rééducation de l’hôpital Robert Debré. Cet outil innovant et bien connu des rééducateurs bénéficierait à un public large nécessitant une prise en soins de rééducation.
Concrètement, cet équipement consiste en un entraîneur thérapeutique « bras et/ou jambes » relié à un écran projetant un parcours virtuel emmenant le patient en rééducation dans des paysages citadins, champêtres ou bien encore en promenade en pédalo, actuels ou passés.
En pédalant, le patient améliore sa force musculaire et sa condition physique. Par ailleurs, il est, virtuellement, « sorti » de l’hôpital. Les images réalistes des itinéraires, ainsi que le fond sonore contribuent à animer l’itinéraire et à stimuler les capacités cognitives. Piqué par la curiosité, la personne est incitée à continuer l’exercice pour poursuivre sa route. Elle oublie la sensation d’ennui souvent ressentie lorsqu’elle pédale dans le seul but de faire de l’exercice physique, malgré les sollicitations et encouragements des thérapeutes !
Les études démontrent que l’adhésion thérapeutique est plus élevée lorsque les exercices physiques sont réalisés avec un support de réalité virtuelle (71.9% de présence aux séances contre 41.7%). On passe de l’exercice au divertissement. Le patient devient acteur de sa prise en charge.

| PRÉSENTATION  DU SERVICE

Le service de Médecine Physique et Réadaptation est composé d’une équipe pluridisciplinaire (médecins, masseurs kinésithérapeutes, ergothérapeutes, enseignants en activité physique adaptée).  Le service bénéficie dans ses locaux d’une salle de rééducation équipée de matériel adapté à la ré-autonomisation du patient (mobilisation/renforcement musculaire/ré-autonomisation aux transferts et déplacements) et au réentrainement à l’effort. Chaque jour, ce sont 20 patients qui bénéficient de soins au sein de cette salle de rééducation. La population accueillie est variée, qu’il s’agisse d’âge (de grands enfants aux personnes âgées) ou de pathologies (cancérologie, neurologie, cardio-vasculaire, rhumatologie….).

 

"THÉRAPIE MIROIR" POUR LA RÉÉDUCATION DU MEMBRE SUPÉRIEUR DES PATIENTS VICTIMES D'AVC

_____________________________________________________

 

| LE PROJET

La thérapie miroir est une technique de rééducation recommandée par l'Haute Autorité de Santé (HAS) afin de favoriser la récupération du membre supérieur chez les personnes victimes d'un AVC. Elle sollicite la plasticité cérébrale et favorise la réintégration du bras et de la main atteinte dans le schéma corporel, grâce à l'effet miroir. Ce dispositif peut-être également utilisé dans le traitement d'autres pathologies comme la sclérose en plaques, les traumatismes crâniens, l'algodystrophie ou encore dans le traitement des douleurs de "membre fantôme" chez les personnes amputées.

Livrée au mois de juin, les ergothérapeutes et les médecins de médecine physique et de réadaptation (MPR) du secteur neurologique de l'hôpital Sébastopol ont pu être formés à ce nouvel outil thérapeutique. Depuis, plus de 150 séances ont été dispensées et 12 patients ont pu bénéficier de cette thérapie miroir.

DÉCOUVREZ LE PROJET EN VIDÉO

 

 

EN QUELQUES CHIFFRES

Coût du projet : 51 104, 48 € 

Acquisition du dispositif en 2020

Merci à La fondation MACSF

Logo F MACSF

 

 

EOS

_____________________________________________

Véritable révolution dans l'imagerie médicale pédiatrique.

| LE PROJET

Cet outil de pointe présente de nombreux avantages pour le confort et la sécurité des enfants comme pour la pratique médicale, notamment grâce à la faible exposition des patients aux rayons X. Le CHU de Reims est le seul établissement du territoire champardennais à en disposer à ce jour.

Cet outil, permet d’obtenir des reconstructions 3D de tous les niveaux ostéo-articulaires, grâce à deux faisceaux rayons X très fins, balayant le patient verticalement de la tête aux pieds et en offrant une meilleure visibilité de toutes les régions du corps.  Le système offre deux images radiographiques de face et de profil, sans avoir besoin de recourir à un scanner complémentaire. Ainsi, on pourra identifier les répercussions d’une pathologie sur tout le reste du corps puisqu’en position debout, les déformations sont souvent aggravées.Cette réduction de l’irradiation agit de manière positive sur la santé des enfants, notamment ceux nécessitant un suivi régulier de scoliose. En effet, elle tend à réduire les risques de cancer dû à l’exposition régulière aux rayons que subissent les enfants pour leur suivi.

 

EN QUELQUES CHIFFRES

Coût total du projet : 500 000 € 

Acquisition du système en 2018 

Merci à l'association
des Amis de l'American Memorial Hospital

Les amis de l'AMH

 

 

 

 

CHIRURGIE CARDIAQUE MINI-INVASIVE

_____________________________________________________

Acquisition d'équipement pour la chirurgie cardiaque mini-invasive.

| LE PROJET

Acquisition des équipements suivants :

| une colonne d’endoscopie à 3 dimensions et ses endoscopes associés
| 2 sets d’instruments pour la chirurgie mini-invasive de la valve mitrale
| 2 sets d’instruments pour la chirurgie mini-invasive de la valve aortique

Cette nouvelle technique consiste à opérer le cœur sans ouverture sternale, permet une meilleure récupération post-opératoire et une diminution des complications. Le patient opéré avec cette chirurgie peut ainsi s’asseoir dans les heures suivant l’opération et son séjour en réanimation est largement raccourci.

Le caractère peu invasif de cette technique permet également de diminuer le risque infectieux des muscles et des nerfs thoraciques. Une incision de 4 à 6 cm seulement est nécessaire. Ces séquelles limitées sont plus faciles à accepter, notamment chez les jeunes patients. Le stress lié à l’opération est diminué, ce qui est essentiel chez les patients souffrant de pathologies cardiaques.

 

EN QUELQUES CHIFFRES

Coût du projet : 274 968 € 

Acquisition de l'équipement en 2019 

 

Merci à l'Amicale des opérées du coeur Champ'Ard'Aisne

 

CHIRURGIE ENDOSCOPIQUE OCULAIRE

_____________________________________________________

Une technique chirurgicale innovante.

| LE PROJET

La micro-endoscopie oculaire est une technique chirurgicale innovante qui nécessite l’utilisation d’un endoscope oculaire et d’équipements miniaturisés. 

L’intérêt de l’endoscopie oculaire se porte sur l’ensemble des sous-spécialités ophtalmologiques que sont : la chirurgie vitréo-rétinienne, la chirurgie du glaucome et la chirurgie des voies lacrymales. Cela implique la prise en charge de pathologies lourdes que sont : les glaucomes réfractaires, les traumatismes oculaires graves, la chirurgie des voies lacrymales. 

EN QUELQUES CHIFFRES

Coût du projet : 70 000 € 

Acquisition de l'éndoscope en 2019

 

Merci à Engie


 

 

ÉCHOGRAPHE DOPPLER

_____________________________________________________

Un appareil dernière génération, pluridisciplinaire.

 

| LE PROJET

 Cet appareil de dernière génération est essentiellement utilisé par les équipes pluridisciplinaires notamment dans le service de chirurgie digestive. Spécialisées dans le traitement des métastases hépatiques. 200 opérations hépatobiliaires sont réalisées en moyenne chaque année, associées ou non à une thermo-ablation (destruction des tumeurs hépatiques par sondes thermiques écho-guidées).

EN QUELQUES CHIFFRES

Coût du projet : 50 000 € 

Acquisition de l'échographe en 2018

Merci à l'association Solidarité Ardennes Cancer

Logo association solidarité Ardennes cancer