Le CHU est doté d'un laser femtoseconde VISUMAX 800 pour la chirurgie réfractive

Le CHU de Reims possède un laser femtoseconde dans le service d'Ophtalmologie pour corriger des troubles de la réfraction.

 

La chirurgie réfractive cornéenne au laser permet de corriger les troubles de la réfraction (myopie, astigmatisme, hypermétropie ou presbytie) afin de dispenser les patients de port d’une correction optique. Trois grandes techniques existent : la PKR, le LASIK et le SMILE.

Il y a 20 ans, la réalisation de la découpe cornéenne au laser femtoseconde a révolutionné le LASIK en améliorant la précision et la sécurité de la chirurgie réfractive. Développée beaucoup plus récemment, une nouvelle technique d’extraction lenticulaire au laser, SMILE,  permet de réaliser une chirurgie 100% femtoseconde (sans autre laser) de certains troubles réfractifs, et améliorerait la qualité de vie des patients par rapport aux techniques précédentes.

 

Ce traitement ouvre de nombreuses nouvelles perspectives : 

  • Amélioration de la qualité de vie après chirurgie réfractive cornéenne, en post-opératoire immédiat par rapport à la PKR et à long terme (moins de sécheresse oculaire) par rapport au LASIK
  • Traitements de pathologies cornéennes graves : kératocône. Réalisations de tunnels par laser femtoseconde pour les anneaux intracornéens dans le traitement du kératocône (le service d’ophtalmologie du CHU vient d’être labélisé Centre national de Compétence pour le kératocône et les dystrophies de cornée en 2023),
  • Traitements de pathologies cornéennes graves : greffes de cornée. Développement de nouvelles méthodes de découpe cornéenne par laser femtoseconde pour optimiser et sécuriser certaines techniques de greffes de cornée.

Le CHU de Reims est le seul établissement a réalisé des découpes lenticulaires cornéennes type SMILE dans les établissaments publics de santé du Grand-Est. 

 

Mots-clés : LASIK, Laser femtoseconde, Nouvelle technologie opératoire, Ophtalmologie, SMILE