Partager cette page :         

Le don d'organe

Les greffes d'organes et de tissus permettent de soulager de nombreux patients et de sauver des vies humaines. Le prélèvement et la greffe d'organes constituent une priorité nationale.

La loi du 29 juillet 1994, révisée en août 2004, prévoit que le prélèvement d'organes et de tissus peut être pratiqué sur une personne majeure décédée n'ayant pas fait connaître de son vivant son refus d'un tel prélèvement ou sur une personne mineure décédée avec le consentement écrit de la personne investie de l'autorité parentale. Les personnes qui sont favorables au don peuvent porter une carte de donneur. Il est important que chacun puisse prendre position et fasse connaître sa décision à ses proches.

Le prélèvement des greffons est la première étape indispensable à la greffe d’organes et de tissus. Cette activité est strictement encadrée par la loi de bioéthique.
Le CHU de Reims effectue des prélèvements depuis plus de 30 ans. Les prélèvements de cornées ont débuté en 1998.
Depuis le 1er septembre 2015, les équipes du CHU de Reims et du CH de Châlons en Champagne ont fusionné et mis en commun leurs compétences et leurs ressources humaines.

L'équipe

La CHPOT (Coordination Hospitalière de Prélèvement d'Organes et de Tissus) est placée sous la responsabilité d’un médecin coordonnateur le Dr Véronique REITER CHENEL.
Elle est composée d’infirmières qui assurent la permanence 24h/24. Pour que toutes les étapes du prélèvement et de la greffe se déroulent au mieux, d'autres équipes sont également disponibles 24h/24 : médecins réanimateurs, chirurgiens préleveurs, équipes de neurologie, de radiologie, laboratoires, équipes de bloc opératoire.

Lieu : Hôpital Robert Debré
Accès : niveau -1

CONTACT
Téléphone : 03 26 78 77 60
Mail : coordpmo@chu-reims.fr

Les missions

  • recensement de tous les donneurs potentiels d’organes et de tissus au sein des 2 centres hospitaliers en collaboration avec les équipes de soin
  • organisation des prélèvements multi organes sur les donneurs décédés en mort encéphalique
  • organisation des prélèvements de cornées sur les donneurs décédés après arrêt cardiaque
  • accompagnement et soutien des proches endeuillés
  • information et sensibilisation du grand public et des professionnels de santé
  • participation à l’activité du Réseau Champagne Ardennes pour promouvoir l’activité de prélèvement et de greffe

Les examens avant prélèvement

Le laboratoire d'immunologie assure les examens biologiques d'histocompatibilité et de sécurité infectieuse indispensables aux prélèvements d'organes. Il est le seul à assurer cette activité en Champagne-Ardenne et participe également à l'activité de France Greffe de Moelle pour maintenir un registre efficace de donneurs volontaires.
Pour réaliser ce travail très spécialisé, deux techniciens sont d'astreinte en permanence et un biologiste valide et interprète les résultats.
Le laboratoire travaille en étroite collaboration avec les services de Néphrologie et d'Urologie pour les bilans prétransplantation des insuffisants rénaux en attente de greffe de rein, ainsi que pour leur suivi post-greffe.

La greffe

Les premières greffes rénales au CHU de Reims ont été réalisées en 1986. Depuis, plus de 1000 interventions de ce type ont suivi.
Chaque année, 50 malades sont greffés au CHU de Reims.

 

QUESTIONS / RéPONSES

Pourquoi donner ?

Dans quelles conditions ?

Qu’est-ce que la mort encéphalique ?

Qui peut donner ?

Qu’en pensent les religions ?

Comment le corps du donneur est-il rendu à la famille ?

Comment exprimer son choix ?

 

Pour en savoir plus : téléchargez le guide de l'agence de la biomédecine
Mots-clés : don, droit, organe, patient