Sections
Changes saved
Document Actions

Les origines du projet

Images
Le dépistage Le dépistage

Lorsqu’en septembre 2002, le Professeur André Chays prend ses fonctions de chef du service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale au CHU de Reims, il perçoit, au sein de la région, « un formidable désir de faire plus et mieux au service des malentendants ».

Son prédécesseur, Monsieur le Professeur Legros, est très actif depuis fort longtemps au service d’un centre régional de prise en charge d’enfants handicapés, dont un certain nombre d’enfants sourds profonds, et il n’a eu de cesse de sensibiliser son équipe aux multiples problèmes que pose la surdité de l’enfant. Le professeur Chays assisté par le Docteur Pascal Schmidt va, dès lors, lui emboîter le pas et s’investir dans ce qui lui semble primordial : le dépistage de la surdité.

Un formidable élan champardennais prend corps autour de ce projet, soutenu avec force par M. Jean-Claude Thomas, alors président de l’Union Régionale des Caisses d’Assurance Maladie. Dès 2003, un groupe de pilotage, constitué essentiellement de spécialistes ORL, pédiatres, généticiens, pédiatres-réanimateurs et psychiatres, s’organise, convaincu de l’utilité du dépistage auditif à la naissance.

Le 15 janvier 2004, le Groupe Surdité Champagne-Ardenne donne le « top départ » : en quelques mois, le dépistage systématique de la surdité intéresse pratiquement tous les enfants nés en région Champagne-Ardenne. Il se poursuit à l’heure actuelle avec un taux d’exhaustivité de plus de 99.6%.

Désormais, toutes les maternités de Champagne-Ardenne, qu’elles soient publiques ou privées, ont été équipées d’appareils permettant de mesurer les oto-émissions acoustiques et/ou d’enregistrer les potentiels évoqués auditifs, systèmes permettant le dépistage.

by Aurélie Juillard last modified 2012-02-07 13:36