Sections
Changes saved
Document Actions

Le principe

Images
Le dépistage Le dépistage

Le dépistage de la surdité néonatale est réalisé en deux étapes : un premier test est effectué à la maternité par oto-émissions acoustiques automatisées, en général avant le troisième jour de vie ; en cas d’absence bilatérale d’oto-émissions au test initial, une procédure de « re-test » est assurée dans les quinze jours suivant la sortie de la maternité.

Une fiche d’information est systématiquement remise aux parents au moment de la réalisation du premier test. Elle insiste sur l’importance et la nécessité de demeurer attentif au comportement de l’enfant, en décrivant le développement et les acquisitions attendues du langage au cours des deux premières années de vie d’un enfant normo-entendant.

Tous les résultats sont transmis en temps réel au Centre Régional de Dépistage Néonatal (CRDN) qui d’une part gère l’ensemble des données et, d’autre part, assure le suivi des enfants suspects de surdité.

En cas de positivité confirmée, l’enfant est adressé à un médecin référent à la maternité puis, éventuellement, à un centre d’audiophonologie pour confirmation et évaluation diagnostique spécialisée d’une éventuelle surdité. C’est seulement après cette étape qu’une consultation « d’annonce » est organisée pour les parents, associant l’ensemble des intervenants de la prise en charge, ORL, orthophonistes, audioprothésistes et psychologues.

Pourquoi le dépistage est-il systématique et non ciblé sur certaines populations à risque ?

Etant donné l’absence de facteurs de risques chez près de 50% des nouveaux-nés sourds, le choix du dépistage systématique s’est imposé.

by Aurélie Juillard last modified 2012-02-07 13:36