Centre régional

" Dans le monde, on estime que 3 millions de filles, pour la majorité de moins de 15 ans, sont soumises aux mutilisations sexuelles chaque année et que 150 millions de femmes en ont déjà subi."

 

PRÉSENTATION

Le CHU de Reims s'engage activement dans la lutte contre les violences faites aux femmes par une prise en charge pluridisciplinaire médicale, soignante, sociale et psychologique. Le centre référent de réparation de mutilations sexuelles est porté et placé sous la responsabilité du Pr Olivier Graesslin, chef de service de gynécologie-obstétrique du CHU de Reims.

Les mutilations sexuelles féminines consistent en l’ablation partielle ou totale des organes sexuels externes de la femme. Elles sont généralement pratiquées sur des fillettes dès la naissance jusqu’à l’adolescence, si ce n’est à l’âge adulte. Dangereuses, voire mortelles, elles sont source de douleurs et de maux indicibles. Ces pratiques violent les droits humains fondamentaux des fillettes, des jeunes filles et des femmes.

Pratiquées dans certaines communautés d’Afrique sub-saharienne, du Moyen-Orient, d’Asie, d’Amérique Andine mais aussi au sein des communautés d’immigrés à travers le monde, elles sont interdites dans la plupart des pays européens et condamnées par un grand nombre de gouvernements africains.

SES MISSIONS

Le centre référent de réparation de mutilations sexuelles accueille, prend en charge et accompagne, de façon pluridisciplinaire et coordonnée, en partenariat avec le GAMS* Grand Est des femmes ou des jeunes mineures :

  • ayant subi ou menacées de subir des mutilations sexuelles
  • dans un projet de chirurgie réparatrice ou non

Les objectifs du centre  :

  • Dépistage des troubles somatiques, sexuels, psychologiques
  • Prise en charge adaptée
  • Prévention de la perpétuation

Modalités de prise en charge adaptée selon les besoins identifiés/exprimés par la patiente :

  • Réalisation d'entretien(s) sur rendez-vous avec la médiatrice, la sage-femme sexologue, la psychologue, le médecin
  • Participation à des groupes de paroles de femmes excisées
  • Consultation(s) avec examen clinique par la sage-femme (évaluation des lésionnelle, fonctionnelle, psychologique)
  • Etablissement d'un diagnostic par un examen clinique
  • Mise en place d'un questionnaire de sexualité
  • Etablissement d'un projet de soin personnalisé
  • Consultation(s) médicale avec le gynécologue-obstétricien
  • Intervention chirurgicale selon le besoin exprimé (recouvrer son anatomie d'origine, ses fonctions physiques, les sensations liés au plaisir)
  • Suivi à long terme, médico-psychologique


LES PROFESSIONNELS MOBILISÉS

Intervenants CHU :

Intervenants GAMS* :

  • Dominique Fuchet, sage-femme sexologue
  • Sophie Soumaré, médiatrice

// Pour en savoir plus sur le GAMS* cliquer ici
*Groupe pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles, des mariages forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants

CONTACT

Centre d'accueil des victimes de mutilations sexuelles (service gynécologie) : 03 26 78 76 49

Le 39 19 (numéro d'écoute national Violences Femmes Info) est désormais accessible 24h / 24 h du lundi au vendredi et demeure accessible de 9h00 à 18h00 les week-end et jours fériés.

 

____________________________________________________________________________________________

 

   ACTUALITÉS   

Lutte contre les violences faites aux femmes : prise en charge au CHU de Reims

Chaque année, ce sont plus de 200 00 femmes qui sont victimes de violences. Celles-ci peuvent se manifester de plusieurs manières : psychologiques (isolement, rupture avec l’entourage familial, amical…), verbales (humiliations, reproches…), physiques ou sexuelles mais aussi économiques et patrimoniale. Protéger les femmes victimes de violences, c’est leur permettre de trouver de l’aide, de reprendre leur vie en main, de passer de la détresse et de l’emprise à l’autonomie et à la liberté. Ces violences nous concernent tous. EN SAVOIR PLUS