Partager cette page :         

Accès aux traitements innovants et essais cliniques

Sur les 3 dernières années, environ 40% des patients atteints d'un cancer du côlon avancé ont été traités dans le cadre de protocoles de recherche clinique nationaux ou internationaux. Ces protocoles visaient notamment à améliorer l'efficacité et la tolérance des traitements. Le CHU de Reims adhère au Cancéropôle Grand Est, association couvrant les 5 régions du Grand-Est de la France.

Le cancéropôle du Grand-Est

Le Cancéropôle du Grand-Est (CGE) est un des 7 cancéropôles identifiés au niveau national par l'Institut National du Cancer (INCa) dans le cadre du Plan Cancer. Il rassemble, au sein du territoire du Grand-Est, acteurs et ressources afin d'accélérer l'accès des patients aux innovations dans le domaine de la recherche contre le cancer.
Ses principales missions sont :

  • la promotion, par une communication appropriée, de la formation et de la recherche contre le cancer, incluant le dépistage, la prévention, le diagnostic, le suivi, les traitements et la réinsertion
  • l'animation et la coordination des plateformes techniques hospitalières et de recherche ainsi que des programmes scientifiques correspondants
  • l'élaboration et la mise en œuvre d'une charte de bon usage pour le montage, le suivi, l'évaluation et la valorisation de la recherche contre le cancer

Le cancéropôle du Grand-Est rassemble 5 régions qui ont décidé de mettre en oeuvre une recherche coordonnée contre le cancer :

  • la Champagne-Ardenne
  • la Lorraine
  • l'Alsace
  • la Bourgogne
  • la Franche-Comté

Sur ce territoire qui compte quelque 8 millions d'habitants, plus de 200 équipes de recherche et 1 000 épidémiologistes, biologistes, cliniciens, informaticiens, instrumentistes, mathématiciens, physiciens, chimistes et roboticiens sont mobilisés.

Le Cancéropôle du Grand-Est travaille en priorité sur 6 axes de recherche :

  • Indicateurs de santé et évaluation des pratiques
  • Relations virus et cancer
  • Contrôle local des cancers (imagerie, radiothérapie, nouvelles approches thérapeutiques)
  • Dissémination tumorale (plasticité cellulaire, hétérogénéité tumorale et réaction stromale)
  • Compréhension et maîtrise des échecs thérapeutiques
  • Thérapeutiques immuno-moléculaires et cellulaires des cancers

Pour en savoir plus : www.canceropole-ge.org

La tumorothèque Champagne-Ardenne

La tumorothèque Champagne Ardenne, pilotée conjointement par le CHU de Reims et l’Institut Jean Godinot, a été mise en place fin 2006 suite à la Circulaire DHOS /OPRC/INCa/2005/335 du 18 juillet 2005.
Elle a pour rôle :

  • la collecte
  • la conservation
  • la mise à disposition d’échantillons de tissus tumoraux cryopréservés

Elle permet la structuration d’un réseau ouvert à l’ensemble des établissements de soins publics et privés de la région, par le biais de contrats de partenariat. Les différents partenaires du réseau s’engagent à prélever des tumeurs malignes entrant dans le cadre des tumorothèques à visée sanitaire en respectant les procédures en vigueur. Ils doivent également initier le stockage par congélation ou en RNA Later, en concordance avec les recommandations de cryoconservation à visée sanitaire de l’INCa.
Les échantillons tumoraux sont repartis sur 4 sites de la Tumorothèque Champagne-Ardenne (TCA), possédant chacun sa spécificité. La gestion informatique, organisationnelle et technique de la TCA est assurée par une équipe médico-technique dédiée à l’aide de logiciels spécifiques.
Les patients sont informés de la conservation en Tumorothèque de la partie qui n'est pas utilisée pour le soin. Un formulaire spécifique, signé par le médecin référent ou le patient (coexistence des deux formulaires), est joint au dossier du patient.

Les Ressources biologiques de la Tumorothèque sont utilisables dans le cadre de projets de recherche, sous réserve :

  • de l'aval du conseil scientifique
  • de la signature d'un accord de transfert de matériel
  • de la mention de l'aide apportée par la Tumorothèque au projet de recherche

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez joindre la tumorothèque par mail à l'adresse suivante : tumorotheque@chu-reims.fr