L'État accorde le redimensionnement de la phase 2 du Nouvel hôpital de Reims

En visite au service de pédopsychiatrie du CHU de Reims, le Président de la République a annoncé que l’État engagerait 50 millions supplémentaires pour la reconstruction du CHU et que les 130 suppressions de postes et les 124 fermetures de lits initialement prévues étaient annulées.

 

Mercredi 14 avril 2021, le Président de la République, Emmanuel Macron, s’est rendu au service de pédopsychiatrie du CHU de Reims, accompagné d'Olivier Véran, Ministre de la santé et des solidarités et d'Adrien Taquet, Secrétaire d'Etat chargé de l'enfance et des familles. Ils ont échangé avec les familles, les enfants et les professionnels de santé sur les prises en charges et l'impact de la crise sanitaire. Ce déplacement a été l’occasion de revenir sur les demandes exposées par Dominique De Wilde, Directrice générale, le Pr Philippe Rieu, Président de la Commission médicale d'établissement et Arnaud Robinet, Maire de Reims et Président du Conseil de surveillance, dans un courrier précédemment adressé au Président.

A la suite des réflexions sur l'investissement menées par le Gouvernement dans le cadre du Ségur de la santé, de nouvelles décisions ont ainsi été décidées en faveur du Nouvel hôpital de Reims. Elles concernent :

  • 50 millions d'euros supplémentaires, portant l'engagement de l'État à hauteur de 30% du coût total du projet ;
  • l'annulation de la réduction du capacitaire soit 124 lits initialement supprimés au projet ;
  • la possibilité de prévoir des salles de bloc opératoire dans la phase 2 du Nouvel hôpital uniquement destiné aux activités de médecine dans le projet initial.

 

 

Arnaud Robinet salue l’engagement et l’écoute du Président de la République et du Ministre de la Santé et des Solidarités sur ce dossier.

« Cette annonce du Président de la République vient conforter le travail réalisé par l’ensemble des équipes du CHU de Reims, soignants et personnels, pour faire de notre CHU, un établissement de pointe. C’est une reconnaissance du travail mené, non pas uniquement ces derniers mois, mais depuis plusieurs années. Je remercie le Président et monsieur le Ministre de nous avoir collectivement entendus. C’est une avancée considérable pour ce fleuron du territoire et nos équipes. »

 
 
// En savoir plus sur le Nouvel hôpital de Reims > cliquer ici

 

Mots-clés : Ségur de la santé, investissement, nouvel hopital, reconstruction