Le bâtiment de biologie rassemblera les neuf laboratoires actuellement implantés dans les différents bâtiments du CHU et s’étendra sur 13 000 m².

Conçu autour d’un ambitieux projet biologique et scientifique, ce futur Pôle de Biologie Territoriale permettra le regroupement des activités de biologie, actuellement localisées dans plusieurs bâtiments et plusieurs établissements, au sein d’un laboratoire unique.

Moderne et fonctionnel, ce nouveau bâtiment abritera différents plateaux techniques de pointe, comme la Réception Centralisée des Prélèvements, le Plateau Technique Automatisé, assurant l’analyse de la majorité des prélèvements de biologie, la Plateforme de biologie moléculaire ou encore une Plateforme de spectrométrie de masse.

Ouvert sur son territoire et s’inscrivant pleinement dans le projet médical du Groupement Hospitalier de Champagne, le futur Pôle accueillera également les activités de biologie des Centres Hospitaliers d’Epernay et de Châlons-en-Champagne, dans le cadre d’un laboratoire unique multi-site.

D’un point de vue architectural, le bâtiment est conçu comme un espace lumineux, ayant pour objectif d’améliorer le confort des professionnels qui y travaillent au quotidien. Une proximité immédiate avec l’actuel bâtiment des Urgences et une liaison directe avec le futur bâtiment de chirurgie (2021) permettront de faciliter les transferts de prélèvements biologiques et anatomiques. Sur quatre niveaux, tous les étages et secteurs ont été conçus pour offrir des lieux ergonomiques et agréables.

La fin des travaux est programmée en décembre 2018 et le transfert des activités dans le nouveau bâtiment durant le premier semestre 2019.

Quelques chiffres sur le futur bâtiment :

  • Un coût de 40,6 millions d’euros (Toutes Dépenses Confondues)
  • Une superficie de 13 000 m²