Partager cette page :         

Nouvel Hôpital de Reims

Le Centre Hospitalier Universitaire de Reims dessine l’hôpital de demain. Retrouvez les détails du projet immobilier sur cet espace.

Les chiffres clés - phase 1

Calendrier - Phase 1

Les grandes étapes du projet

L’esprit du Nouvel Hôpital

Dans la continuité de la restructuration de son parc hospitalier, le Centre Hospitalier Universitaire de Reims s’est engagé dans un important projet immobilier, validé en novembre 2015 par le Ministère de la Santé.

Se donnant pour ambition de moderniser l’offre de soins, le Nouvel Hôpital de Reims répond à plusieurs objectifs :

  • s’adapter aux besoins nouveaux des patients, notamment grâce à une amélioration du confort hôtelier et au développement des prises en charge ambulatoires ;
  • répondre aux attentes et aux aspirations des professionnels de santé, en réduisant notamment la pénibilité grâce à des circuits optimisés, une logistique mutualisée et automatisée, une informatique généralisée et en offrant un cadre adéquat au perfectionnement des techniques et des pratiques médico-soignantes.

D’un point de vue territorial, ce projet d’envergure doit également permettre de renforcer l’attractivité du Centre Hospitalier Universitaire auprès des jeunes professionnels, par des locaux fonctionnels et des équipements de pointe, au service de techniques médico-chirurgicales d’excellence et d’enseignements de qualité, en lien avec l’Université et les écoles de formation.

Autre enjeu territorial essentiel, la modernisation de notre offre de soins contribuera à confirmer la vocation de l’établissement comme établissement de référence et de recours, en facilitant les coopérations avec les établissements du Groupement Hospitalier de Champagne et, plus généralement, de Champagne-Ardenne.

Le projet prévoit enfin l’adaptabilité dans le temps de l’outil hospitalier, dans un souci de pérennité et d’efficience, grâce à des regroupements d’activités historiquement implantée sur plusieurs sites, et au caractère modulable et flexible des nouvelles unités.

Se projetant résolument dans l’avenir et la transition environnementale, le Nouvel Hôpital de Reims sera toujours plus soucieux et respectueux des normes de développement durable, tant en termes écologiques qu’énergétiques.

Le Nouvel Hôpital de Reims comprend la construction de deux bâtiments connectés à l’actuel bâtiment des urgences et au Pôle de Biologie Territoriale et reliés, à terme, au bâtiment Alix de Champagne et à l’American Memorial Hospital, donnant ainsi une cohérence et une nuitée d’ensemble au site.

Il s’articule autour de trois phases :

  • La construction d’un premier bâtiment dédié majoritairement à l’activité chirurgicale et regroupant l’ensemble des composantes du plateau technique et des unités les plus utilisatrices de ce dernier, dit « bâtiment de phase 1 »,
  • La construction, après la déconstruction de l’aile de chirurgie de l’Hôpital de Maison Blanche, d’un second bâtiment dédié aux activités médicales, dit « bâtiment de phase 2 »,
  • La déconstruction de l’Hôpital Robert Debré et de l’aile de médecine de l’Hôpital Maison Blanche, remplacée par des parkings et des espaces paysagés.

Les contours architecturaux du bâtiment de phase 1

Le bâtiment de la phase 1 comporte huit niveaux, de l’étage -2 à l’étage 5 :

  • Niveau -2 : Il comporte notamment le quai de livraison et la gare logistique centrale ainsi qu’une galerie permettant de rejoindre le Pôle de Biologie Territoriale ;
  • Niveau -1 : Il abrite le PC sécurité, la direction de site, l’accès ambulances, le regroupement des vestiaires centraux, le service biomédical, le regroupement des consultations externes et des explorations fonctionnelles (orthopédie-traumatologie, ophtalmologie, ORL, neurochirurgie). Ce niveau est relié par une galerie provisoire à l’Hôpital Robert Debré.
  • Niveau 0 : Ce niveau, connecté au bâtiment des Urgences,  comporte l’entrée principale, le hall et l’accueil central lumineux et ouvert grâce à des baies vitrées permettant au patient d’identifier rapidement le circuit à suivre, le plateau d’imagerie de coupe directement connecté au plateau d’imagerie du bâtiment des urgences, le regroupement des consultations d’anesthésie/Centre de lutte contre la douleur/Centre de prélèvement et le regroupement des consultations externes et des explorations fonctionnelles du pôle DUNE et TCVN.
  • Niveau 1 : il abrite le secteur ambulatoire (Unité de chirurgie ambulatoire et Unité de médecine ambulatoire) adossé au secteur interventionnel qui regroupe le bloc opératoire, le bloc interventionnel et le bloc d’endoscopie. Ce secteur est directement connecté au service d’accueil des urgences.
  • Niveau 2 : A ce niveau sont regroupés les soins critiques, à savoir la réanimation polyvalente en liaison directe avec la réanimation polyvalente du bâtiment des Urgences, l’unité de surveillance continue, la réanimation cardiaque et l’unité de soins intensifs cardiologiques. Ce niveau comporte également le siège des équipes d’anesthésiologie.
  • Niveaux 3, 4 et 5 : Y sont hébergés les services d’hospitalisation conventionnelle, chaque niveau comportant quatre unités standardisées de 30 lits modulables et évolutives. La majorité des chambres (85% de chambres à un lit) sont disposées sur la couronne extérieure, bénéficiant des vues sur la ville ou les coteaux champenois. Les autres chambres s’ouvrent sur les paysages plus intimistes de larges jardins végétalisés, grâce aux puits de lumière. Les sièges des équipes des disciplines de chaque niveau sont positionnés à proximité de leurs unités d’hospitalisation respectives.

Cette conception permet, d’une part, de regrouper l’ensemble du plateau technique dans un dispositif unique, raccordé à l’actuel bâtiment des Urgences et au pôle de Biologie Territoriale, et, d’autre part, de réorganiser les hospitalisations dans des secteurs modernes, correspondant aux standards capacitaires et de prise en charge adaptés à une organisation efficiente du travail des équipes médico-soignantes.

Gestion du projet

La gestion de projet a pour objectif de conduire l’ensemble des actions à réaliser pour concevoir, construire, préparer et mettre en œuvre les nouvelles organisations et la mise en service du Nouvel Hôpital.

Elle est assurée par la Direction de Projet, qui s’appuie non seulement sur les ressources et l’expertise des différentes directions fonctionnelles mais aussi sur les groupes utilisateurs dans le cadre d’une démarche participative, de responsabilisation, d’information et de communication.

Les groupes utilisateurs, représentés par les  professionnels qui feront usage du nouveau bâtiment,  sont organisés par thématiques (bloc opératoire, bloc interventionnel, soins critiques, consultations externes et explorations fonctionnelles, fonctions support et transversale, organisation et phasage du chantier…) et sont composés des chefs de Pôle, des chefs de service ou de leurs représentants, des cadres supérieurs de santé, des cadres de santé, des ingénieurs et techniciens, des acheteurs et des représentants des autres professionnels de l’établissement.

Les groupes sont sollicités :

  • Lors des phases de conception, afin de mettre au point les plans, dans le respect du programme architectural et du calendrier de l’opération en suivant un processus de marche en avant, allant du général au particulier.
  • Lors des phases de préparation des nouvelles organisations qui rejoindront le Nouvel Hôpital.
  • Lors de la préparation et de la mise en œuvre du déménagement.