Partager cette page :         

Partenaires

Partenariats multiples avec l’Université de Reims Champagne-Ardenne

Depuis 2009, les formations paramédicales post baccalauréat entrent tour à tour dans l’universitarisation des études prévues par le processus de Bologne. Des conventions avec l’URCA sont donc signées afin que les étudiants de l’IFSI, de l’IFMERM et de l’EIADE puissent accéder en plus du diplôme d’état à un grade de licence ou de master.

Avant ces partenariats liés à l’universitarisation, l’IRF avait déjà tissé des liens étroits avec l’URCA. Ainsi, l’IFCS a été le premier en France à construire un double cursus couplant le diplôme de cadre de santé et un master en Sciences Économiques, Sociales et de Gestion (parcours encadrement des unités de soins). Par ailleurs, dès sa création l’IFMK a recruté ses étudiants en fin de première année à l’UFR de Médecine et de STAPS.

Actuellement ces partenariats sont pérennes, et ont contribués au développement de certaines filières universitaires. La deuxième année de master « Parcours Encadrement des Unités de Soins » à l’UFR de Sciences Economiques, Sociales et de Gestion est entièrement alimentée par l’IFCS.

L’UFR STAPS a, de son côté, vu le nombre d’étudiants en première année augmenter considérablement grâce à la possibilité offerte d’entrer à l’IFMK.

La proximité géographique de l’IRF avec l’UFR de santé conduit certaines filières à organiser des cours en commun. Les étudiants de l’ESF et de l’IFMK assistent ainsi à des enseignements dispensés à la faculté.

Depuis de nombreuses années l’IRF participe à l’information du public sur les métiers de la santé. Ces actions sont réalisées en collaboration avec des partenaires régionaux (ONISEP, CROUS, Académie de Reims) et prennent des formes diverses :

  • Information dans les établissements scolaires
  • Participation à des forums régionaux (Forum Avenir Étudiant de Reims et de Troyes, Nuits de l’orientation, mercredi de la FNAC)
  • Participation aux portes ouvertes de l’URCA (pour l’ESF et l’IFMK)
  • Communication dans des medias locaux

L’IRF organise en particulier, chaque année, en novembre des « portes ouvertes » qui permettent de faire visiter les locaux et de mettre en relation des lycéens et leurs familles avec des étudiants et des formateurs. Cette journée, qui a pris en 2014 le nom plus dynamique de « Cap Avenir Santé », donne l’occasion aux visiteurs de découvrir au travers d’animations et de simulations de séquences de soins, les aspects concrets et méconnus des métiers de la santé.

Les campagnes de promotions des métiers portées par l’IRF peuvent prendre des dimensions qui dépassent le cadre propre des écoles. Ainsi, en 2013, l'Association Rémoise des Étudiants Sages-Femmes en partenariat notamment avec l’Association Nationale des Étudiants Sages-Femmes (ANESF), s’est associée à l’initiative de l’AMREF (African Medical and Research Foundation),1ère ONG de santé publique en Afrique, pour contribuer à la formation de sages-femmes en Afrique subsaharienne. Des actions de sensibilisation et de collecte pour les programmes de formation de sages-femmes en Afrique sont développées.

L’IRF accueille également tous les ans « la journée des éditeurs », qui réunit, à destination des étudiants et du personnel enseignant, des professionnels du livre et de la presse spécialisée dans le champ sanitaire.

Participation à la couverture sanitaire de certaines manifestations

Les étudiants de l’IRF peuvent sous certaines conditions d’encadrement et dans un cadre juridique précis rejoindre les équipes sanitaires qui assurent le suivi de certaines manifestations.

L’IFMK est ainsi régulièrement sollicité pour que les étudiants se joignent aux masseurs-kinésithérapeutes qui se chargent de la préparation physique et de la récupération des sportifs lors de courses, raids ou autre événements sportifs régionaux. Ces dernières années l’IFMK a participé régulièrement aux marathons et semi-marathons de Reims et de Châlons-en-Champagne, au Sparnatrail et aux épreuves rémoises du championnat de France Universitaire.

Les étudiants de l’IRF peuvent être sollicités pour participer à des exercices portant sur les grands plans sanitaires ou sur les dispositifs locaux de mobilisation des secours. Ainsi, en mai 2013, 70 étudiants infirmiers et infirmiers anesthésistes, ainsi que 7 formateurs ont été intégrés dans un exercice « grandeur nature » orchestré par le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) et le SIRACEDPC (Service Interministériel Régional des Affaires Civiles et Économiques de Défense et de la Protection Civile) de la Préfecture. Il s’agissait de mettre en scène l’organisation des secours lors d’un mouvement de panique dans un stade.

Participer, en complément des stages et des travaux pratiques, à de telles actions permet aux étudiants de l’IRF d’enrichir leurs expériences de prise en charge des patients et de travail en équipe. Côtoyer, hors contexte de formation, les professionnels en exercice les aide à constituer des réseaux de relations précieux pour leur intégration professionnelle future.

Mots-clés : formation, institut, partenaire, régional