Psychologue/Psychothérapeute clinicien
Centre d’Évaluation et de Traitement de la Douleur chronique (CETD)/Service de Médecine interne, Maladies infectieuses, Immunologie clinique

 

Secteur d’activité

  • Centre d’Evaluation et de Traitement de la Douleur chronique (CETD), niveau -1 à l’Hôpital Robert Debré.
  • Service de Médecine interne, Maladies infectieuses, Immunologie clinique, comprenant l’HDJ Médecine (unité 81 – 15 places), le Service des Maladies infectieuses (unité 82 – 22 lits) et le service de Médecine interne, Immunologie clinique (unité 83 – 26 lits), situés au 8ème étage à l’Hôpital Robert Debré.

 

missions

Le psychologue hospitalier conçoit, élabore et met en œuvre des actions préventives et curatives à travers une démarche prenant en compte la vie psychique des individus et des groupes, et ce afin de promouvoir l’autonomie de la personne.
Sa mission l’amène à gérer la dimension psychique du vécu du patient et/ou de son entourage face à la maladie, aux traitements administrés et à leurs effets secondaires.

Missions générales

  • Travailler en interdisciplinarité au sein d’une structure d’Evaluation et de Traitement de la Douleur chronique : le/ la psychologue est amené(e) à collaborer avec l’équipe pluridisciplinaire du CETD composée de médecins, infirmières, secrétaires…, mais aussi avec les équipes médicales et soignantes des services de soins où sont hospitalisés les patients.
  • Recevoir en consultations des patients en consultations externes et dans des services d’hospitalisations, au lit du malade.

Missions opérationnelles

  • Recevoir en consultation des patients suivis au CETD pour une évaluation diagnostique du fonctionnement psychique du patient et repérage de la place et de la fonction de douleur physique dans l’économie psychique du patient.
  • Transmettre des informations pertinentes et nécessaires à la compréhension du patient tout en respectant le secret professionnel et le code de déontologie des psychologues.
  • Participation active aux réunions d’équipe hebdomadaires du CETD et aux réunions de concertations pluridisciplinaires « douleur chronique » mensuelles.
  • Participation à la dynamique et aux projets du CETD.
  • Travailler en collaboration avec les médecins dans le cadre de consultations  conjointes médecin/psychologue.
  • Transmission du savoir aux étudiants, accueil et encadrement de stagiaire, participation en tant qu’enseignant aux cours et aux formations dispensés par le CETD.

Moyens

  • Consultations auprès des patients venant en externe
  • Entretiens auprès des patients, dans le service (bureau à disposition)
  • Participation aux réunions pluridisciplinaires du service
  • Mise à jour régulière de ses connaissances par le biais de formations, colloques, congrès, lectures…
  • Temps Formation Information Recherche (temps FIR) selon les règles institutionnelles (anticipation du temps de formation annuel avec approbation du chef de service au cours du 1er trimestre de l’année civile) : temps pendant lequel le psychologue doit se consacrer à sa propre formation ou à celle d’autres personnes
  • Les autres moyens sont à l’initiative du psychologue.

Niveau de compétences et capacités requises

Niveau d’étude, diplôme et expérience éventuelle
  • Diplôme : Master 2 ou DESS de psychologue
    • Connaissance du milieu hospitalier et de ses fonctionnements souhaitable
    • -Connaissance a minima du vocabulaire médical
    • -Orientation analytique (théorie de l’inconscient)
    • -Connaissance de l’organisation des  en soins psychiatriques au sein du CHU et dans  la région
Compétences professionnelles requises
  • Expertise dans le domaine de la douleur chronique
  • Capacité à établir un diagnostic de structure selon la théorie psychodynamique (névrose, psychose, perversion)
  • Connaissances en psychosomatique et du fonctionnement psychique qui en résulte (déficit d’élaboration des patients)
  • Connaissances approfondies dans la clinique du traumatisme
  • Capacité à recevoir des patients atteints de pathologies lourdes et/ou chroniques avec la compréhension des remaniements défensifs qui en résultent
  • Connaissance du champ des addictions (obésité, anorexie, alcoolisme, tabagisme et toxicomanies)
  • Intérêt pour la gérontologie permettant d’accompagner des patients âgés en fin de vie et de recevoir leurs familles
  • Repérage indispensable des conduites de passage à l’acte (risque suicidaire, etc.)
  • Travail régulier et soutenu avec la psychiatrie de liaison
  • Dans le cadre des suivis des patients VIH, connaissances et intérêt pour le transsexualisme avec ou sans réassignation d’identité, pour l’homosexualité et l’homoparentalité et en général les mutations sociétales
  • Formation à la dynamique groupale (animation de groupes d’analyse des pratiques, groupes de paroles, etc.) qui requiert la capacité à être en éveil à la souffrance et aux difficultés des soignants
  • Etre en capacité d’accepter le suivi des patients en injonctions de soins (responsable d’abus sexuels, de violences conjugales).
Qualités professionnelles requises
  • Capacité d’adaptation, ouverture d’esprit
  • Disponibilité
  • Sens du travail en équipe, juste positionnement dans une équipe pluridisciplinaire
  • Respect de l’organisation du cadre d’exercice
  • Pratique professionnelle en adéquation avec le code de déontologie des psychologues et à l’éthique de sa profession.

 

Caractéristiques du poste

  • Poste en rythme 1 à 50% au CETD et 50% au « 8ème »
  • Horaires : en journée pleine J13 soit 09h00/17h00
  • Actualisation permanente des connaissances, travail sur son implication personnelle
  • Formalisation du temps de congés à organiser avec le cadre de santé de l’unité ou cadre de pôle.

 

Vos informations
Votre message

Question de validation

W C 9 V 4 J 7 C T 8